Pour toi Maman!

Depuis quelques jours, j’ai cette envie d’écrire qui me démange ; en fait c’est depuis la fête des mères, j’ai pensé à la mienne et à tout ce que j’ai toujours eu envie de lui dire depuis que je sais parler (et écrire). Mais par contre je n’ai pas été capable de lire toutes les déclarations que certains ont faites pour leurs mères. J’avais trop mal, et surtout j’étais trop jalouse de cet amour que je n’ai reçu que pendant un court instant de ma vie et dont je n’ai pas vraiment de souvenirs.

Mais je me souviens de son visage, fin  et rieur ; il paraît que j’ai le même. Je me souviens aussi de son sourire, toujours accroché à son visage ; il paraît que j’ai le même aussi. Je me souviens également de sa taille, à l’époque qui aurait pu se douter qu’on aurait eu la même aujourd’hui ! Je crois que je me souviens aussi de sa douceur et de sa gentillesse ; et il paraît que je suis douce et gentille. Oui je fais ma crâneuse, c’est tout ce qui me reste d’elle alors oui je crois que je peux m’en vanter. Mais je me souviens aussi de son teint, il était plutôt clair (bon ça c’est parce que j’ai une photo d’elle que je le sais lol !) ; mais par contre on n’a pas du tout le même hahaha ! Je me souviens aussi de sa cuisine, hummm bonne à s’en mordre les doigts… Et donc ce serait de là que mon amour pour la nourriture tire sa source ?? Krkrkrkr. Bon et ma folie alors ça vient d’où ???

 « Jugez par vous-mêmes, on se ressemble  trop même je sais, et on fait bien la bouche toutes les deux c’est fou!! »

Par contre je ne me souviens pas de sa voix ; quelqu’un peut me dire à quoi elle ressemblait ? Était-ce une voix grave ? Une voix douce ? Ou alors une voix quelconque mais reconnaissable entre mille ? Je ne me souviens pas non plus de son sens de l’humour ; en avait-elle ? Ni de sa démarche, ni de comment elle s’y prenait pour nous faire faire quelque chose qu’on ne voulait pas faire. Ces petits détails qui faisaient d’elle ce qu’elle était, sa personnalité, son caractère, mais que  je ne saurais pas plus que ça.

J’en veux à la vie de me l’avoir enlevée si tôt. Une partie de moi s’en est allée au même moment, partie évidemment que je ne retrouverais jamais. Elle me manque chaque jour un peu plus, chaque minute, chaque seconde, chaque moment de joie ou de tristesse. En grandissant j’ai été entourée de personnes aimantes qui ont su me dire et me montrer à quel point elles m’aiment et tiennent à moi, mais quelque part tout au fond de moi, il y’a ce vide immense jamais comblé. Quand rien ne va dans ma vie, je cherche du réconfort dans tous les souvenirs que j’ai d’elle, je me dis que si elle avait été près de moi rien de tout ce que j’ai vécu ne serait arrivé ; du moins les choses auraient été différentes je crois ; mais surtout je me demande ce qu’elle m’aurait dit pour me blâmer ou me réconforter, ce que toutes les mères disent ? C’est quoi ce que toutes les mères disent ? Je ne sais pas je n’ai pas de mère. Quand j’ai besoin de conseils (ce qui arrive très souvent soit dit en passant), je ferme les yeux, je l’imagine entrain de m’en donner ; mais hélas je ne m’imagine pas grand-chose, je ne sais pas ce qu’elle m’aurait dit, elle ne me l’a jamais dit ; j’ai mal je pleure, parce que ça fait mal de se dire que je ne sais pas grand-chose d’elle au final. (Sniff). Et quand je suis contente, je m’en veux de ne pas pouvoir partager ma joie avec elle, mais je lui dédie toutes mes victoires aussi minimes soient-elles ! Mais que m’aurait-elle dit dans de telles circonstances ? Je ne sais pas elle n’est pas là !

Quelques fois je me dis que ce n’est plus normal de ressentir la même douleur depuis si longtemps, depuis 20 ans pardi ! Parce que des douleurs j’en ai ressenties ; mais elles se sont estompées petit à petit, certaines ont même disparu complètement avec le temps, mais celle-là elle est restée intacte. J’ai pris de l’âge, mais pas beaucoup de taille, mais elle est restée la même, elle n’a pas bougé d’un poil. J’ai acquis de la maturité, je me suis construit une vie, j’ai même frôlé la mort, j’ai rencontré un tas de beau monde, j’en ai fait des choses oui ! J’en ai même oublié certaines ; mais rien ne se place au dessus de cette douleur. Absolument rien.

Dire qu’elle me manque juste serait un euphémisme. Elle manque cruellement à ma vie. Sans elle ma vie est si fade. J’ai envie de crier tous les jours « maman reviens s’il te plaît », mais est-ce qu’elle va même m’entendre ? Si oui, est-ce qu’elle reviendra ? C’est si dur de vivre sans elle ; je ne sais même pas comment j’ai pu faire sans elle jusqu’ici. Comment j’ai fait pour être où je suis et ce que je suis sans elle, je ne sais pas. J’ai été obligée de vivre sans elle mais plutôt avec cette douleur dans mon cœur et qui accompagne mon être tous les jours. Je ne sais pas ce que c’est que de ressentir la chaleur maternelle ; que de sentir les bras d’une maman enlacer son enfant ; je ne sais pas ce que c’est que de se faire crier dessus par sa mère après une connerie et que 5 min plus tard c’est la même mère qui te flatte avec ton plat préféré ; je ne sais pas ce que c’est que d’entendre sa mère te donner des conseils pour ta vie et te dire qu’elle sera toujours là pour toi. Non je ne sais pas. Elle n’est pas là pour me dire tout ça. Je ne sais pas ce que c’est que d’avoir une mère. Elle n’est pas là ! Je n’ai pas eu d’autre choix que de vivre sans elle, et je continue de le faire, je continuerai. Seul Dieu sait pourquoi c’est arrivé ; Lui seul sait ce que je ressens et ceux qui comme moi ont perdu une partie d’eux.

20161217_101711

 

« POUR TOI MAMAN »

Tu aurais été mon rempart,

J’aurais suivi tes pas,

Tu aurais été ma boussole,

J’aurais mis mes genoux au sol,

Pour que toujours toi et moi,

Toi et moi toujours soit !

Chaque soir je m’endors dans tes bras,

Tu me chantes une berceuse ou me lis une histoire,

Et je me hâte de m’enfouir sous les draps,

Mais chaque matin je broie du noir.

Je ne me souviens pas de toi mais je me souviens de ce jour,

Ce jour où tout a basculé,

Ce jour où tout est parti en fumé,

Maudit soit ce jour !

Tu es partie trop tôt,

Tu es partie avec un bout de ma vie,

Tu m’as mis un coup de marteau,

Comment vais-je combler ce vide ?

Mais tu m’as laissé ton sourire,

Mais dis-moi si je l’ai mérité,

Tu ne m’as pas vue grandir,

Mais ça aussi est-ce que je l’ai mérité ?

Je ne connais pas ta chanson préférée,

Ni même ta couleur préférée,

Mais je ne saurais plus jamais rien de toi,

Et tu ne sauras jamais rien de moi.

Mais je ne peux me résigner,

De toi je ne veux me détacher,

Dans ma tête tu habites,

Dans mon cœur tu résides.

Mais pourquoi tu m’as punie ?

Moi qui pensais être bénie !

Je t’aime maman ! A jamais !

 

14 réflexions sur “Pour toi Maman!

  1. Anonyme dit :

    Moi qui me suis senti ému par le texte en hommage à ton papa( et il est très émouvant) après avoir lu ce texte en hommage à ta maman. Ouf je ne vais pas dire que j’ai eu les larmes aux yeux mais là !!! Bravoo ta maman d’où qu’elle se trouve doit être fier de toi . et si elle est une si belle muse c’est simplement qu’elle était une bonne personne.
    Tu ne l’a peut être pas connu ta mère, mais tu l’a rendu le plus beaux des hommages.

    QUE SON ÂME REPOSE EN PAIX

    Fomi Willy

    Aimé par 1 personne

  2. Tony dit :

    Voila pourquoi je repoussais cette lecture. Je savais pertinemment juste au titre que je finirai en larmes. Ta plume est magnifique et tellement vraie, émouvante, touchante. Je suis sure que de la haut elle est si fiere de toi . Continue de faire sa fierté. Continue de la faire vivre a travers toi. Continue detre la femme forte qu’elle aurait aimer te voir devenir. With Love❤

    Aimé par 1 personne

  3. Sandy Eyadi dit :

    Très beau récit!!
    J’aurai tellement aimé connaître cette merveilleuse femme.
    Mais saches qu’elle est si fière de cette femme que tu es devenue.
    Comme tu l’as si bien dit dieu seul sait pourquoi. Mais dis toi qu’il a prévu bcp de bonnes choses pour toi.

    Aimé par 1 personne

  4. jahdoucanon dit :

    Très joli et poignant message Tchoubabe. De là haut elle doit être fière de sa fille. Beaucoup de maturité se dégage de tes écrits, mêlée à un lyrisme hors du commun. J’aime te lire, continue d’ecrire.

    Aimé par 1 personne

  5. Divine KM dit :

    Quelle femme extraordinaire. Le seigneur veuille sur toi, ne promène pas de regards inquiets, il connais les pensées de ton coeur. Je pense qu’elle serait fière de ce que tu devenu a mon humble avis.
    Plus je lisais, plus je me rendais compte à quelle point j’éloigne la mienne de vie, a quelle point je minimise sa valeur. A quelle point à des moments j’avais ce même vide que toi alors qu’elle est encore là!
    Merci pour ce récit, j’espère qu’il ta mis en joie de parler encore d’elle!
    J’aurais tant aimer la connaître !😁 N’oublie pas que tu n’est JAMAIS seule, si le seigneur te la prise aussi tôt, je pense qu’il se charge personnellement de veiller sur toi.
    Garde tjs ce que tu as d’elle: c’est ton HÉRITAGE !😁

    Aimé par 1 personne

  6. Fanny dit :

    Sa couleur préféré  » ROUGE  »
    Sa chanson préféré » montagnard »
    Chuck Berry le rock’n’roll
    Très blagueuse
    Très protectrice
    Elle adorait nous faire des câlins
    Nous coiffer
    Nous caresser les cheveux
    Nous dire de tjr être attentif

    D’un amour maternel
    Elle savait montrer de l’amour autour d’elle

    Aimé par 2 personnes

    • vanetchou dit :

      Awwwnn cst exactement le sentiment que j’ai quand je pense à elle !!! Tu viens d’ajouter pleins de choses à notre liste de points communs!!! je sais maintenant d’où on tient notre sens de l’humour eheheheheh!!!

      J'aime

    • Azebazelucie dit :

      T’as absolument raison vane tchou rien ne remplace cet amour là. Mais grâce à Dieu tu es une femme forte et ou qu’elle soit je penses elle peu être fiere de la femme formidable que tu es. Elle souhaiterait te voire profiter pleinement de la vie. Elle a accomplie sa mission celui de mettre au monde les êtres merveilleux que sont toi, tes soeurs et tes frères. Et le seigneur a voulu rappeler vers lui sa servante et sa fille qu’était ta maman car elle est précieuse aux yeux de Dieu.

      Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s